fbpx
audacieusement positive mettre des limites
Blog,  Mindset

Comment apprendre à mettre des limites ?

Si t’as l’impression que ton entourage ne te respecte pas à ta juste valeur, c’est peut-être parce que tu n’arrives pas à mettre des limites avec eux.

Et sans vouloir t’accuser, ceux qui abusent de ta gentillesse sont parfois tout aussi responsable que toi.  

Tu n’oses pas te faire remarquer, prendre de la place et tu as toujours la main tendue.

Dire non te demande une force que tu arrives à peine à mobiliser lorsqu’il s’agit de certaines personnes.

Tu n’arrives pas à mettre des limites avec les autres.

Et voilà, tu te retrouves une fois de plus dans une situation que tu ne voulais pas.

Comme un dîner avec des personnes qui t’exaspèrent et où tu passeras ta soirée à porter ton plus beau sourire.

Ou encore un service de plus que tu n’as absolument pas envie de rendre.

Toutes ces choses me sont déjà arrivés. Ne pas savoir dire non et imposer ses limites peut devenir un réel handicap dans nos relations.

J’ai fini par comprendre trois choses :

  • Tant que je ne prends pas le contrôle sur mon temps et mon énergie, ce sont les autres qui me le prendront.
  • Tant que je n’apprends pas à m’affirmer dans toutes les situations, je n’aurais pas de contrôle sur l’ensemble de ma vie.
  • Tant que je ne dépasse pas mes peurs du rejet, de l’abandon et du regard des autres, je n’incarnerais jamais qui je suis véritablement.

Comprendre pourquoi nous nous retrouvons dans des situations que nous ne souhaitons pas nous permets alors de passer à la prochaine étape : changer.

Non seulement, j’ai repris le contrôle de ma vie, je fais ce que je veux quand je le veux et je ne me soucis plus de ce qui n’a aucune importance pour moi.

En d’autres termes, mon temps, mon énergie et mes pensées ne me servent qu’à être focus sur la réalisation de mes rêves.

Tout le reste, n’est que secondaire.

Mettre des limites, c’est savoir qu’on est important et se respecter.

Prendre le pouvoir dans sa vie, c’est oser se faire passer avant tout le reste.

Je me souviens encore quand ma mentor me disait ça !

C’était si puissant que je n’arrivais pas en saisir le sens profond.

Finalement, il m’a fallu un an pour réussir à l’appliquer dans tous les domaines de ma vie.

Que ça soit dans le business, dans ma vie sociale, avec ma famille ou en relation amoureuse, mon bien-être passe avant tout.

Je suis ma priorité !

Alors oui, il faut savoir faire des concessions mais pas à n’importe quel prix et encore moins avec n’importe qui.

Au début, je te disais que tu n’étais pas la seule responsable.

Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui nous insistons beaucoup sur le fait que nous sommes tous responsables de ce qui nous arrive.

C’est bien vrai et c’est aussi la première étape pour changer les choses.

Ça n’empêche qu’il faut aussi avouer que certaines personnes dépassent fortement les limites.

Et tu sais pourquoi ce genre de chose arrivent ?

Parce-que tu les à laisser faire. Tu les a laisser dépasser tes limites.

Si tu te retrouves souvent dans cette situation, je vais te donner une astuce pour relativiser et oser t’affirmer.

A chaque fois que tu voudras dire non, imposer tes limites et que tu ressentiras un malaise à le faire, demande-toi pourquoi tu ressens cette émotion.

Pourquoi tu n’oses pas le faire ? De quoi as-tu peur ?

Et réponds à chacune de tes pensées par : Et alors ?

Je te donne un exemple, ton ami(e) te demande de l’accompagner dîner chez ses amis vendredi soir et t’as vraiment pas envie d’y aller.

Il insiste et pour x raisons, tu n’oses pas lui dire non.

Pourquoi ?

Parce-que j’ai peur qu’on se dispute.

Et alors ?

Je n’ai pas envie qu’il m’en veuille.

Et alors ?

J’ai peur qu’il me le reproche longtemps après tout ce sont ses amis proches.

Et alors ?

Et si c’était le conflit qui nous séparait.

Finalement, tu vas te rendre compte du processus qui se passe à l’intérieur de toi et de la véritable raison qui t’empêche de dire non et de mettre des limites à l’autre.

N’aie pas peur d’aller jusqu’au bout de tes pensées afin de les rendre plus claires.

Une fois que tu auras compris ce qui te fais réellement peur, tu vas pouvoir te rendre compte que non seulement c’est un film que tu te fais dans ta tête

Que dans la réalité, il y a peu de chance que ton refus soit la cause de la réalisation de ta plus grande peur.

Et que finalement, même s’il t’en voulait quelques temps, ce n’était pas si grave.

S’affirmer demande de l’estime de soi, de l’entrainement et de relativiser.

Aime-toi, aie confiance en toi et accepte que tu es importante.