fbpx
pensée positive
Blog,  Mindset

Pratiquer la pensée positive

Pourquoi faire attention à nos pensées ?

Nos intentions sont capables de transmettre des énergies dans notre univers invisible.

Nous ne les voyons pas mais ces énergies se transmettent et ont le pouvoir d’influer sur notre santé, notre mental et notre vie.

Nos pensées ont le pouvoir d’influer sur notre humeur et sur nos prises de décisions.

Il est donc important d’avoir des pensées qui nous veulent du bien et de savoir contrôler celles qui nous poussent à notre perte.

Les gens autour de nous nous envoient des ondes positifs ou négatifs sans qu’on puisse pour autant l’expliquer.

Deux types de pensées à adopter

La pensée de l’espoir va nous apporter de la sérénité et nous permettre de mettre les choses en place pour atteindre des objectifs ambitieux.

Elle nous pousse à trouver des solutions au lieu de visualiser uniquement les problèmes et nous accompagnes à surmonter les difficultés.

Cela se ressent sur notre façon de communiquer, de nous tenir et de s’exprimer. On est enthousiaste, confiant et on apporte de la lumière aux autres en transmettant cette énergie.

Souviens-toi d’une rencontre que tu as eu avec une personne qui était pleine de désespoir et une autre pleine d’espoir en la vie, laquelle t’as laissé une bonne sensation ?

Souviens-toi d’un moment où tu as été plein d’espoir et que la vie t’a apporté une merveilleuse nouvelle inattendue.

Notre énergie intérieure attire des énergies extérieures.

La pensée du courage nous amène à oser prendre des décisions, dépasser nos peurs et accepter la prise de risque.

Notre regard se porte plus sur le but recherché, le résultat désiré que les épreuves et danger que l’on risque de rencontrer.

La peur n’est pas mauvaise car elle nous permet de réfléchir avec logique et d’agir en limitant les prises de risque inutile.

Elle devient mauvaise quand elle te bloque et t’empêche d’obtenir ce que tu désires.

La pensée du courage entretient cette volonté de réussir et de se rapprocher de son but malgré les échecs et les peurs.

Il faut les surmonter à chaque étape avec une bonne dose de volonté et de confiance en soi.

Même en cas d’échec, te dépasser ta probablement apporté des choses positives.

S’entraîner à adopter ces pensées pleines d’espoir et de courage nous aides à passer à l’action et à croire en nous.

Les pensées positives t’aideront à créer une vie qui te ressemble.

Souviens-toi d’un moment où tu es sorti de ta zone de confort et rappelle-toi des résultats que tu as obtenus et du sentiment que tu as eu pour avoir osé le faire.

Comment adopter la pensée positive en cas d’échec ?

Tu as déjà donner plein d’espoir et d’énergie pour un projet qui finalement n’a pas abouti.

Ça peut être un emploi, un projet de vie ou professionnel, en soi c’était un projet qui devait apporter un changement dans ta vie.

Au lieu d’un changement positif, ça t’a apporté des soucis et t’as laissé sur un échec.

A ce moment-là, on peut perdre confiance en nous, se sentir déboussolé voir même sans force pour avancer.

Et si on voyait l’échec autrement ?

Cette histoire qui n’a pas tourner comme tu le souhaitais, t’as forcément appris des choses.

Quand c’est trop récent, on a parfois du mal à prendre du recul et à voir ce que cela nous a apporter.

Seulement, une histoire de vie en menant à une autre t’apporte de l’expérience.

Ça t’enrichit sur ce que tu veux et ce que tu ne veux pas tout en apportant un nouveau savoir.

Il y a quelques années, j’étais sûr de mes compétences relationnelles et commerciales, j’ai voulu pousser la barre plus haut et tester un nouveau challenge pour une nouvelle boîte dans un secteur que je ne connaissais pas.

J’ai essuyé que des échecs. En 2 mois, je n’avais fait qu’une seule vente. Je me suis demandé pourquoi ? J’ai commencé à douter de moi.

J’ai finalement changé de poste et devinez quoi, j’avais appris de mes erreurs précédentes cela se ressentait sur mes résultats.

Quel été la différence entre ces deux expériences ?

Dans la première boîte, je me sentais fliquer en permanence, les dirigeants nous balancer des discours de rêves tout en changeant de discours tous les 4 matins, et leurs produits laisser à désirer. Mon arme de vente était basé sur le mensonge.

Je ne partageais pas les valeurs de la société et j’ai toujours fais en sorte que mes valeurs priment sur l’aspect financier.

Comment peut-on être éthique et vendre ? Tel était ma problématique.

Je savais ce que je ne voulais pas et j’apprenais dans ma prochaine expérience pourquoi celle ci n’avait pas pu fonctionner.

Dans la deuxième société que j’ai rejoins, on m’a donné de la valeur avant même que j’en donne.

Sans savoir si mes résultats allaient être bon, on m’a donné de la confiance et assuré le côté financier. Le tout sans pression, le temps que je prenne mes marques.

Après ma formation produit, j’ai commencé mes premiers RDV et en 1 semaine j’avais fait 3 ventes.

C’était énorme ! Mon potentiel existait bien.

La différence c’était que cette société partagé mes valeurs.

On me considérait à ma juste valeur.

On vendait un produit dont le résultat était garanti à 100%.

Ce produit change réellement la vie de plusieurs entrepreneurs.

Et en plus on faisait de la vente bienveillante.

Aucun mensonge et un respect total du client.

Toutes mes expériences précédentes, les échecs que j’ai essuyés m’ont formé et quand même apporté du savoir.

C’était un entrainement bien que je l’ignorais à ce moment là.

Elles m’ont rendu prête à exceller dans le domaine qui me convenait.

Les échecs t’apportent toujours une leçon, elles t’indiquent le bon chemin et te montre quand tu te trompes.

C’est pour ça qu’il n ‘y a pas de réussites sans échecs.

Conseils :

Au lieu de compter tes échecs, compte tes réussites. Ne pense plus problème mais pense solution.

Ne pense pas que tu n’as pas été à la hauteur, mais plutôt que cette chose n’était pas pour toi, elle ne t’était pas destinée.

Plutôt que se morfondre et rester avec des regrets, trouve une nouvelle façon d’obtenir ce que tu désires.

Ne pense pas c’est impossible pour moi mais trouve ce qu’il te manque pour avoir ce dont tu as besoin.

Fais le point sur tes échecs, demande-toi ce qu’elles t’ont apportés de positif.

Comment pourrais-tu rebondir et faire en sorte que cet échec soit un tremplin vers le meilleur ?

Quels sont les leçons que tu peux en tirer pour faire autrement, pour faire mieux ?

Transforme tes pensées négatives par des pensées qui t’aideront à apporter du changement positif.

Découvre le prochain article en cliquant ci-dessous.