fbpx
croyances limitante developpement personnel
Blog,  Mindset

Se libérer de nos croyances limitantes

Nos croyances forment nos ressentis et en suivant ce qu’on ressent on suit nos croyances.

Qu’elles soient bonnes ou mauvaises, elles influencent notre vie.

Entre ce que l’on veut et ce que l’on a, il y a ce que l’on doit faire.

On place alors une intention mais nous avons souvent du mal à passer à l’action.

Dans cet article, j’aimerais te parler des résistances aux changements et de la façon dont nos croyances nous sabotent.

Reconnaître une croyance qui nous limite

Adopter la pensée positive est une bonne chose tant que celle-ci ne sert pas à masquer un problème qui doit être résolu.

C’est en analysant les émotions que nous ressentons au quotidien et surtout lorsque nous devons avancer vers notre objectif que nous allons percevoir s’il y a une émotion négative comme la peur, la tristesse ou l’inquiétude qui se manifeste.

Souvent, nous ne prêtons pas attention à cette émotion inconfortable et nous la chassons avec des excuses du type « ce n’est pas le bon moment » ou « je ne suis pas prête à ça ».

En repoussant cette action, nous gardons notre intention mais nous cherchons à rester dans le confort.

Je te donne l’exemple d’une cliente qui est venu vers moi avec l’intention d’entreprendre.

Au fil de la discussion, elle me dit que ce n’est pas le bon moment car elle pense qu’elle n’a pas assez d’expérience et elle a besoin de sécurité financière donc elle préfère rester dans le salariat.

Alors, elle repousse l’action d’entreprendre à environ 5 ans, en espérant être dans de meilleurs conditions à ce moment-là.

Premièrement, rien ne garantit que dans 5 ans sa situation sera meilleure qu’aujourd’hui et il est certain qu’elle trouvera des nouveaux freins.

Deuxièmement, se lancer tout en étant dans le salariat et tout à fait possible, cela permet même de tester son activité, se sentir en sécurité tout en avançant vers nos ambitions et ne pas les mettre de côté.

Ce qui l’empêche vraiment de passer à l’action c’est le fait qu’elle ne se sent pas légitime et qu’elle a peur d’échouer.

La sensation qu’elle ressent à l’idée de se lancer aujourd’hui est inconfortable.

Il y a alors deux solutions pour elle, se conforter dans ses « bonnes excuses » pendant un nombre d’année ou comprendre ses émotions de peurs et pourquoi elle pense qu’elle n’a pas assez d’expérience afin de trouver les bonnes solutions.

Un travail sur soi pour comprendre les vraies raisons de nos émotions nous permets de déconstruire nos croyances et de pouvoir mettre le doigt sur le véritable problème.

Remplacer nos fausses croyances

C’est en se posant les bonnes questions autour de son passé, son éducation et son environnement qu’elle a pu voir le fond du problème à traiter.

Elle avait un sacré manque de confiance en elle qui lui donnait l’impression qu’elle était incomplète et illégitime pour se lancer dans son aventure entreprenariale.

De plus, elle se mettait en concurrence avec toutes les personnes à succès ce qui entretenait le fait qu’elle n’a pas le droit à l’erreur, pas le droit d’échouer.

C’est en comprenant comment s’installe nos croyances que nous pouvons les modifier et les remplacer par des croyances positives.

Ce n’est pas en portant des œillères face à celles-ci que les choses s’améliorent mais par la compréhension des émotions que nous procurent nos croyances.

Une fois que nous comprenons nos croyances, nous savons pourquoi des émotions se déclenchent lorsque nous voulons réaliser nos intentions et nous pouvons alors se concentrer sur la bonne solution à mettre en place.

Le lien entre émotion et croyance

Nos expériences de vies nous poussent à adopter certain comportement de défense ou de survie qui nous aident à un moment donné de notre vie.

Ces mêmes expériences nous font alors adopter des croyances qui nous suivrons le long de notre vie et nous pousserons à adopter le même comportement de défense inconsciemment.

C’est pour ça que l’on parle souvent d’auto-sabotage.

Dès que nous nous retrouvons face à un choix ou une action qui est lié de manière directe ou indirecte à une expérience négative, la croyance adoptée dans le passé resurgit et nous fais ressentir une émotion de danger.

Alors il faut commencer par reconnaître cette émotion qui est là, pourquoi elle est là, quel est l’élément déclencheur, pourquoi cette situation me fais ressentir ça, à quoi ça fait référence dans ma vie, quelle situation ça me rappelle, de quoi ais-je peur ?

A ce moment-là nous pouvons voir si cette émotion négative est rationnelle puis la déconstruire pour adopter une bonne croyance.

Positivement,

Samya

formation offerte