fbpx
vie en couleur
Blog,  Mindset

Comment contrôler ses émotions ?

La place des émotions dans nos vies

Les émotions te permettent d’aimer la vie, quelques soit celles que tu ressens elles font parties pleinement de ton existence.

Quand tu ris ou quand tu pleures, tu ressens de l’émotion, elles te permettent d’avancer ou de faire un pas en arrière dans ta vie.

Les émotions positives te font aller de l’avant, les émotions négatifs sont celles qui te font stagner. Elles t’empêchent parfois de faire ce que tu avais prévu.

L’existence d’une émotion est naturelle, certaines émotions peuvent s’exprimer comme la joie mais tu va retenir tes émotions négatives en présence d’autres personnes car c’est considéré comme tabou.

Les émotions sont le moteur de la vie

Elles sont un booster qui nous permettent de prendre des décisions et de foncer. C’est en étant à leurs écoutes que tu peux les contrôlés et les comprendres.

Cela te permet d’être attentif à ce dont tu as besoin et d’être vigilant.

Il faut reconnaître ces émotions pour ne pas créer de blocages d’énergies à l’intérieur de notre corps.

Le risque quand tes émotions négatives s’accumulent c’est que ça déborde, la fameuse goutte d’eau qui fais déborder le vase. Ces blocages peuvent créer des dégâts tels que des maladies.

Ce n’est pas pour autant qu’il faut les rejeter sur les autres, il faut trouver un équilibre entre les refouler et les exprimer ouvertement, c’est l’intelligence émotionnelle.

Il faut apprendre à les contrôler, à réguler ces échanges avec notre intérieur pour pouvoir les réguler avec notre entourage.

Plus tu développeras ton intelligence émotionnelle, plus tu te libéreras des freins qui t’empêchent d’avancer et pourra être en accord avec tes aspirations profondes.

Cela te permettra de mieux gérer ton quotidien et de créer de vraies relations dans ton environnement.

Tu l’auras compris tout est question d’équilibre.

 Apprends à extérioriser tes émotions.

Tu peux le faire par l’action, à travers une activité physique régulière ou des activités ludiques.

Selon ton tempérament, tu peux choisir une activité détente comme le yoga ou si tu as besoin de te défouler pourquoi pas un sport extrême.  Certains sports apprennent le contrôle de soi.

Personnellement, depuis toute petite, j’ai choisi d’extériorisé mes émotions par l’écriture. Même si tu n’aimes pas écrire, en commençant à noter ce que tu ressens, ce que tu désires, je t’assure que tu y trouveras de la clarté et un réconfort en mettant des mots sur tes émotions.

De façon général, l’environnement à un grand impact sur nos émotions et nos comportements.

Les gens qui t’entourent et les passes temps que tu choisis ont une influence directe sur tes émotions.

Tu peux commencer par améliorer ton quotidien par des choses simples au quotidien.

Crée-toi un environnement agréable dans lequel tu aimes te retrouver.  

Rajoutes quelques éléments de décorations qui seront une joie pour ta vue comme une photo de ta famille ou une jolie fleur.

Moi j’aime beaucoup stimuler mon énergie par la musique, si tu ressens une baisse d’énergie ou un manque de concentration, une bonne playlist pourra faire l’affaire.

A quoi servent nos émotions ?

La colère sert à nous affirmer, c’est une force qui nous pousse à changer une situation ou à nous défendre contre une menace extérieure.

A travers elle, on pose des limites et on exprime nos besoins et nos désirs. Elle nous mène vers la créativité.

Dans l’excès, elle apporte un sentiment de rancune ou de frustration et peut aller jusqu’à l’agressivité.

La joie nous rend enthousiaste et fais repousser certaines peurs que nous avons en nous.

Elle nous pousse à aller de l’avant et nous apporte de la bienveillance envers nous-même.

Elle nous rend pleine de vie et apporte une énergie ultra positive qui nous donne un certain dynamisme.

La joie nous remplit de confiance et nous aide à surmonter nos freins.

Dans l’excès, elle peut mener à l’agitation, à l’euphorie et troubler notre capacité à réfléchir avec discernement. Elle peut devenir un frein à l’action.

Le souci quant à lui nous pousse à la réflexion voir même à la remise en question.

Sous cette émotion, on a tendance à agir avec prudence. On se concentre et on étudie la situation, on prend le temps de réfléchir à l’action qu’on doit mettre en place.

On est dans un état qui nous pousse à la cohérence entre une situation et notre réaction.

Le soucis survient quand nous voulons tout anticiper.

Dans l’excès, cet état nous pousse à la lamentation, l’anxiété et à la culpabilité ceux qui nous empêchent de clarifier une situation. Agir dans cet état excessif nous empêcherait de faire les bons choix.

La tristesse permet de se retrouver avec soi-même, de prendre du recul vis à vis des gens ou des choses. Elle nous permet de valoriser le changement et d’accepter que l’on soit constamment en mouvement. En acceptant la perte, nous pouvons accueillir de nouvelles opportunités.

A travers la tristesse, nous pouvons apprendre à lâcher prise et à faire les bons choix.

La tristesse réveille en nous une volonté.

Dans l’excès, elle nous guide vers les remords et la nostalgie. Elle peut aller jusqu’à nous paralyser et tomber dans la dépression. Elle déforme notre jugement.

La peur nous permet de réagir au danger, de nous protéger et de prendre les bonnes décisions.

La peur nous fait passer à l’action et nous indique le chemin à suivre.

Il faut accepter nos propres limites et faire de notre mieux.

Dans l’excès, elle nous pousse à reporter ce qu’on doit faire à un « meilleur moment », elle nous paralyse.

Toutes ces émotions sont utiles dans notre vie si nous apprenons à les accepter et à les extérioriser sans être dans l’excès.

Étant adepte de la pensée positive, il est important de rappeler qu’il ne faut pas refouler nos émotions car elles ont leurs places dans notre vie.

A partir de ce qu’on ressent, nous trouvons nos forces et nous entendons nos besoins.

Découvre comment ne plus perdre de temps avec le prochain article.

formation offerte